Sections
Newsletter
Email:
Poll: Like Our New Look?
Do you like our new Vivvo look & feel?
Home | Conseils animaux | Animaux en danger | Ouistitis, le plus petit singe au monde .

Ouistitis, le plus petit singe au monde .

Font size: Decrease font Enlarge font
image La taille de ces petits singes varie de 30 cm à 15 cm

La taille de ces petits singes varie de 30 cm à 15 cm

Les ouistitis sont des singes, de tout petits singes, qui forment avec les tamarins la famille des callithricidés. Autrefois aussi appelés marmousets, ils sont une souche primitive de primates, dont ils se diffèrent par l'absence de dents de sagesses et la présence de griffes au lieu d'ongles plats à l'extrémité des doigts, à l'exception du gros orteil. La taille de ces petits singes varie de 30 cm à 15 cm pour la plus petite des espèces, le ouistiti pygmée. La queue est légèrement plus longue que le corps, et n'est jamais préhensile. Quant au poids il varie de 250 gr à 100 gr, pour le ouistiti pygmée. Une trentaine d'espèces de ouistitis et de tamarins forme la famille des callithricidés dont tous les représentants sont remarquables par leur pilosité et la couleur de leur pelage. Par exemple, le tamarin à bouche blanche fait penser à un vieil officier prussien habillé de noir, alors que le tamarin empereur porte de splendides bacchantes blanches. Le tamarin Œdipe porte une élégante coiffe blanche qui fait ressortir son visage foncé. Le ouistiti lion étonne par sa crinière dorée à l'éclat métallique. Et puis il y a les ouistitis à pinceaux noirs et à pinceaux blancs que notre parc héberge. Les premiers ont une longue touffe de poils noirs autour de chaque oreille comme un foulard tandis que les poils blancs qui ornent les oreilles du ouistiti à pinceaux blanc ressemblent plutôt à la cornette blanche d'une nonne.
Originaires d'Amérique du sud, les ouistitis vivent dans les arbres du Brésil, du Paraguay, au Pérou et en Equateur. Exclusivement arboricoles, leur comportement rappelle celui des écureuils, spécialement dans leurs jeux, lorsqu'ils se poursuivent de branches en branches, s'accrochant à celles-ci grâce à leurs ongles crochus. Ils n'effectuent pas de grands sauts d'un arbre à l'autre, mais courent sur les branches et grimpent le long des troncs avec une extraordinaire agilité. S'ils descendent à terre, c'est très rapidement pour aussitôt remonter dans l'arbre le plus proche. Au parc, se sentant en sécurité, il leur arrive lors de jeux, dans une bagarre fictive, de faire quelques roulés-boulés sur le sol, dans les copeaux, avant de remonter le long du grillage ou d'un
rameau. Ils se tiennent rarement dans une position verticale, et, s'ils le font, ils appuient leurs antérieures contre une branche. Ils se tiennent aussi volontiers couchés sur le ventre, laissant pendre leur queue ou, suspendus à une branche le ventre en l'air, pour prendre un bain de soleil.

 ouistiti

Tous les ouistitis dégagent une odeur très forte et marquent constamment leur territoire en frottant leurs parties génitales sur les branches qu'ils ont souvent rongées auparavant, et sur tout objet situé sur leur passage. Ainsi si vous avez la possibilité d'approcher ou d'être approché par un ouistiti suffisamment apprivoisé pour vous sauter sur les épaules et venir inspecter vos différentes pièces d'habillement, vous ne tarderez pas à empester le ouistiti. Il aura imprégné de son odeur vos vêtements. Vous ne pourrez nier à votre entourage que votre nouveau parfum est " ouistiti no 5 ou no 7 " et que vous avez flirté avec monsieur ou madame ouistiti !
Mais ils ne se contentent pas de marquer leur passage, ils aspergent aussi à distance par un petit jet d'urine. Des visiteurs curieux qui les observent assidûment reçoivent souvent, en guise de remerciement pour l'attention qui leur est portée, un petit jet d'urine odorante sur les habits ou en pleine figure! Certes ce n'est pas agréable, mais heureusement ce ne sont pas des gorilles! … et par rapport à celui lancé par la tigresse que nous hébergions, ce n'est que du pipi de ouistiti !
Les ouistitis, s'ils peuvent être mignons et affectueux, avec les membres de leur famille et les êtres vivants qu'ils considèrent comme en faisant partie, se montrent aussi terriblement bagarreurs avec les étrangers. Ils ont un sens du territoire très prononcé, d'où les jets d'urine et le marquage de tout ce qui les entoure. Ils n'acceptent aucun autre ouistiti étranger à la famille sur le territoire ; il est attaqué par les partenaires du même sexe. Cette aversion peut aussi se manifester à l'égard d'humains, s'ils sont apprivoisés.
 

Download attachment Download attachment >> 16001_4419072692599142_709550945.jpg
  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Tags
No tags for this article
Rate this article
5.00
Powered by Vivvo CMS v4.0